NOS ANCETRES LES BARBARES

Du 29 novembre 2008 au 20 septembre 2009, la ville de Saint-Dizier présente, en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), une exposition exceptionnelle consacrée à trois sépultures d’aristocrates francs découvertes en 2002 à Saint-Dizier. Reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication / Direction des musées de France, l’exposition est organisée dans le cadre de la saison culturelle européenne.
Tout a commencé en 2002 avec la découverte au bord d’une route en travaux d’une sépulture comprenant 3 corps et des pièces rares comme des bijoux, des armes ou des objets. D’un point de vie historique comme d’un point de vue artistique, cette découverte allait se révéler exceptionnelle. La dernière de cette nature pourrait remonter à 40 ans dans les Ardennes. Plutôt que d’exposer en l’état les squelettes de la sépulture, les concepteurs ont choisi de reconstituer grandeur nature la sépulture et de montrer la richesse de cette culture mérovingienne méconnue et qui allait donner naissance à la France. Pour cette exposition, 50 objets proviennent des fouilles de Saint-Dizier et 200 d’autres sites européens.
Exposition exceptionnelle sur les Francs au Centre Culturel Camille Claudel de Saint-Dizier (52-Haute-Marne) 250 pièces rares pour démontrer que "Nos ancêtres les Barbares" étaient tout sauf... des barbares.

LE BEAU XVIE SIECLE : CHEFS-D’OEUVRE DE LA SCULPTURE EN CHAMPAGNE

Du 18 avril au 25 octobre 2009, Troyes accueille une exposition-événement sur la sculpture champenoise des XVe et XVIe siècles.
C’est l’occasion de découvrir une production artistique exceptionnelle, une production dont les chefs d’œuvre sont également présents dans les plus grands musées du monde...
Maître d’ouvrage de l’exposition, le Conseil général de l’Aube entend sensibiliser un large public –et l’inciter à prolonger sa découverte, en se rendant dans les églises du département et de la région.
Cette importante manifestation bénéficie de la collaboration du musée du Louvre (Paris) et de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA).
90 chefs d’oeuvre majeurs, les plus représentatifs des richesses de la Champagne, sont présentés.
Ainsi, des œuvres en exil dans les plus grandes collections du monde reviendront sur la terre qui les a vu naître du ciseau précis des ymagiers. Ce sera le cas de la Dormition de la Vierge du retable de Larivour (conservée au Metropolitan de New-York).
L’exposition est accueillie en l’église Saint-Jean-au-marché rénovée, au cœur de la ville historique et de son quartier piétonnier : un lieu idéal pour capter les flux de visiteurs.
Cet espace de 1500 m² est idéal, également, pour valoriser les œuvres : lumière naturelle filtrant à travers les vitraux du XVIe siècle et vastes dimensions et proportions ouvrant sur des espaces singuliers...
La scénographie et l’aménagement de l’église mettent en valeur les œuvres : la polychromie des sculptures, la douceur de la pierre de Champagne, la finesse exemplaire des drapés et le sage sourire des vierges...
Le point-accueil ne les renseignera pas seulement sur l’exposition. Il les dirigera également vers les collections de sculptures présentes dans les églises de Troyes, de l’Aube et de la région.
Site internet : http://www.expo-sculpture-renaissance.fr/exposition-en-bref.php

>> http://www.expo-sculpture-renaissance.fr/exposition-en-bref.php

1 | ... | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45

logos partenaires PRDMA OPE 2016 Grand Est


Le programme régional de développement des métiers d'art est cofinancé par l'Union européenne.
L'Europe s'engage en Champagne-Ardenne avec le Fonds européen de développement régional


Plan du site | Nos partenaires | Contact | Alphamosa