EXPOSITION "FONDUS DE METAL"

DU 2 AVRIL AU 29 MAI 2011

Metallurgic Park, site témoin de l’épopée industrielle du métal, ouvre ses portes pour une nouvelle saison touristique sous le signe des métiers d’art.
A partir du 2 avril, à l’occasion des Journées des Métiers d’Art 2011 dans toute la France, et jusqu’au 29 mai inclus, il accueille l’exposition « Fondus de Métal », qui met à l’honneur le regard et le geste de l’artisan sur cette matière.

>> en savoir plus

TRES RICHES HEURES DE CHAMPAGNE

Le musée d’art et d’histoire en collaboration avec la Bibliothèque municipale de la ville de Langres présente jusqu’au 22 octobre 2009, « Très riches heures de Champagne », exposition itinérante conçue par l’association régionale Interbibly.

Après sa présentation à Troyes, à Chalons en Champagne puis à Reims, Langres accueille à son tour cette exposition.
Une sélection d’environ quarante ouvrages sera présentée au public offrant un panel des œuvres les plus caractéristiques réalisées par des artistes locaux ou commandées par d’importants mécènes. Ainsi des œuvres issues des fonds des bibliothèques parisiennes (Bibliothèque Mazarine, Assemblée nationale) mais aussi de Carpentras, Reims, Troyes… et Langres seront visibles du grand public dans le cadre de cette manifestation exceptionnelle.

Le XVème siècle est un âge d’or pour l’enluminure en Champagne. Avant l’apparition de l’imprimerie, vers 1450, les livres sont des manuscrits. Copiés dans des ateliers, ils sont ensuite décorés par des enlumineurs professionnels. A la fin du Moyen Âge, le livre d’heures connaît un immense succès : ouvrage de piété personnelle, contenant un calendrier, des prières, des passages des Evangiles, des litanies des saints. Il séduit les aristocrates et les bourgeois. Illustré de scènes religieuses, le livre d’heures devient pour leurs propriétaires fortunés, un véritable objet d’art richement décoré.

Les principales villes de la Champagne historique (Reims, Chalons, Sens mais aussi Langres et surtout Troyes), comptent de nombreux mécènes qui cherchent à marquer leur réussite sociale par l’achat de manuscrits luxueux. Ils sollicitent des enlumineurs professionnels qui séjournent dans les villes le temps d’une commande ou s’installent sur place. Certains de ces artistes s’affirment comme de véritables maîtres. Pour la premières fois, les manuscrits qui témoignent de cet âge d’or de l’enluminure gothique tardive en Champagne sont exceptionnellement rassemblés au sein d’une exposition itinérante.

Lieu : MUSEE D’ART ET D’HISTOIRE, Place du Centenaire 52200 LANGRES.
Téléphone : 03 25 87 08 05.

LE MUSEE SORT DE SES RESERVES ... LA COLLECTION ROULOT

Le Musée de la coutellerie organise une exposition qui présente une partie de la collection de Jean-Marie Roulot, acquise par la Ville de Nogent en 2001 avec le soutien de l’Etat, de la Région Champagne-Ardenne et du Conseil Général de la Haute-Marne.
Riche de plus de 3500 pièces situées entre le XIXe et le XXe siècle, cette collection recouvre l’ensemble des productions du bassin nogentais, traditionnellement divisées en 7 classes : coutellerie fermante, coutellerie de table, coutellerie professionnelles, cisellerie, instruments de chirurgie, instruments de toilette et outillage à main.
Exposition du 1er avril au 30 septembre 2009.
Lieu : Musée de la Coutellerie, place Charles de Gaulle, 52800 NOGENT.
Tel : 03 25 31 89 21.
le Musée est ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h.

NOS ANCETRES LES BARBARES

Du 29 novembre 2008 au 20 septembre 2009, la ville de Saint-Dizier présente, en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), une exposition exceptionnelle consacrée à trois sépultures d’aristocrates francs découvertes en 2002 à Saint-Dizier. Reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication / Direction des musées de France, l’exposition est organisée dans le cadre de la saison culturelle européenne.
Tout a commencé en 2002 avec la découverte au bord d’une route en travaux d’une sépulture comprenant 3 corps et des pièces rares comme des bijoux, des armes ou des objets. D’un point de vie historique comme d’un point de vue artistique, cette découverte allait se révéler exceptionnelle. La dernière de cette nature pourrait remonter à 40 ans dans les Ardennes. Plutôt que d’exposer en l’état les squelettes de la sépulture, les concepteurs ont choisi de reconstituer grandeur nature la sépulture et de montrer la richesse de cette culture mérovingienne méconnue et qui allait donner naissance à la France. Pour cette exposition, 50 objets proviennent des fouilles de Saint-Dizier et 200 d’autres sites européens.
Exposition exceptionnelle sur les Francs au Centre Culturel Camille Claudel de Saint-Dizier (52-Haute-Marne) 250 pièces rares pour démontrer que "Nos ancêtres les Barbares" étaient tout sauf... des barbares.

1 | 2

logos partenaires PRDMA OPE 2016 Grand Est


Le programme régional de développement des métiers d'art est cofinancé par l'Union européenne.
L'Europe s'engage en Champagne-Ardenne avec le Fonds européen de développement régional


Plan du site | Nos partenaires | Contact | Alphamosa